VARIOLITE SANS VARIOLE

Publié le 18 Octobre 2013

Descendue de la Durance dans les Hutes Alpes, cette pierre est belle : verte avec des "picots" comme on dit, travaillée par les eaux glacées, bleues, folles, entre glace et foudre du dégel. Les bergers de l'aval, du côté du Sud, récoltèrent ces "variolites" car ils leur attribuaient des vertus médicinales, placées à l'entrée de la grange ou directement au cou des animaux à cornes. Plus prosaïquement, il est troublant des trouver ce minéral dans les sachets des guérisseurs, et ce jusqu'en Ardèche. En ce qui me concerne, j'ai tenu à rencontrer moi-même des variolites au bord de la Durance, en amont d'Embrun. Ce dont je parle est bien troublant pour un individu conscuient des merveilles de la nature, des formes rondes, colorées, sculptées par les millénaires. Il est des sites où les variolites s'échouent avec les vagues salées, les courants profonds, et alors on pourrait dire qu'elles retrouvent un peu leur origine volcanique. La neige et le feu ne se disputent-ils pas le même territopire depuis l'éruption, le voyage du monde ?

VARIOLITE SANS VARIOLE

Rédigé par Régis Roux

Repost 0
Commenter cet article