Un fragment de plage ancienne

Publié le 27 Février 2014

Un fragment de plage ancienne

Le regard peut être surpris sans qu’il comprenne ce qui lui renvoie un miroir magique.
Il y a deux ans je descendais un ruisseau gonflé de galets. Je n’étais jamais venu dans ce secteur sauvage. Je me souviens qu’à un moment, fouillant du regard le lit minéral en aval, je remarquai une forme ridée, peut-être à une trentaine de mètres. Je pensai à un pan de mur ou à une plaque ondulée. Cela se rencontre-t-il pas en ce genre de lieu volontiers dépotoir ? J’aurais pu tomber sur de la tôle, un pneu, un vieux réfrigérateur.
Je me rapproche. De près, les ondulations sont si nettes, et l’objet si rare -puisque c’est la première fois que j’aperçois une chose pareille- la taille est tellement impressionnante que sur l’instant j’en perds tout bon sens. Bien sûr qu’il s’agit d’un véritable galet, bien sûr que le dessous le confirme, que l’on voit bien que la chose est en pierre, en quartzite; mais comme je ne connais pas l’origine de ces ondulations, ou plus justement comme j’aurais bien du mal à imaginer ce qui pourtant porte l’empreinte d’un territoire lointain et disparu, complètement différent de celui des collines d’aujourd’hui, je me contente, par simple curiosité, d’emporter le galet.
Il me faudra l’avis d’un géologue pour apprendre qu’il s’agit un fragment de cette mer qui occupait la région de Briançon bien avant la naissance de Alpes ! Et que dire du voyage depuis la fossilisation de ce fragment de plage vieux de 240 millions d’années ! Falaise, éboulement, galet, torrent, rivière, fleuve glacier géant puis dépôt pour édifier le plateau d’ici, les collines.

Un fragment de plage ancienne

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0
Commenter cet article