Lichen et galet masqué

Publié le 30 Août 2014

Voici, découvert au bord d'un chemin forestier, un galet criblé de mousse endormie. Evidemment, son profil serait bien celui d'un masque, mais seulement d'un masque sans mémoire. En effet, quel instant murmure en lui ? Car pour tout dire, cela fait des mois que j'ai repéré ce galet, négligeant de le photographier...jusqu'à ce que l'image commence à parler à un moment précis, et sûrement d'un vécu plus fort que l'oubli trop profondément immobile à la rencontre. Il suffira de savoir (si le mot à du sens dans l'univers du sensible), il suffira d'imaginer le secteur des arbres, d'une route assez proche montant vers la mémoire, juste après quelque période pas facile à vivre. A bien observer ledit profil minéral, on devinera sans doute que la peau, la chair et le sang qui se réveillent sous le masque, au nom du lichen si dur et des cristaux de quartz, n'ont pas eu peur de l'image possible au grand jour malgré le temps des sources, des écorces, et du regard de l'homme, un matin décidé à se confondre avec les mots retrouvés.

Lichen et galet masqué
Lichen et galet masqué
Lichen et galet masqué
Lichen et galet masqué
Lichen et galet masqué
Lichen et galet masqué
Lichen et galet masqué
Lichen et galet masqué

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0
Commenter cet article