PAYSAGES (galets/ "Couleurs d'orage" de Ye Xing-Qian)

Publié le 19 Août 2015

" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.
" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste:  http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.

" Couleurs d'orage", encre de chine de Ye Xing-Qian. Site de l'artiste: http://yexingqian.com/ photos de Régis Roux prises dans l'un des affluents de la Galaure.

L'espace n'est jamais prévisible. La beauté qu'il masque un jour, pourtant, s'éclaire. Il suffit d'être seul, de voir autrement, de prendre le temps, aussi, de revenir ici ou là, d'aller juste un peu plus loin, de ne pas croire qu'à l'horizon recherché initialement. Voici quelques jours, je me suis aventuré dans un affluent à peine visible depuis la route. Le pont lui-même ne s'était pas annoncé. J'étais parti pour photographier des façades, pas pour suivre ce chemin sauvage de galets. Une fois de plus le paysage partirait du sol. Cependant, j'avais tourné mon regard vers le ciel puisque j'étais en train d'écrire un poème inspiré d'une encre de Ye Xing-Qian, " Couleurs d'orage". Mais quand je découvris ces galets aux formes et aux couleurs particulières, l'abstraction picturale se superposa à la toile minérale. La parole apparue au bout des doigts résonnait après l'eau sur ces vagues pétrifiées, ces montagnes en miniature. Les crevasses à peine débutées se perdaient dans un vide ne représentant rien que le calme, l'attente impossible au bout de la matière. Car quoi de plus évident que le cristal travaillé par l'érosion ou l'encre choisie dans sa nuit ? L'imagination, le regard ébloui -celui qui ose ouvrir un univers endormi à côté du corps- reconnaît bien sa fête. Alors, pour l'accompagner, la présence en un lieu, la photographie, la peinture et le poème composent face à l'évidence un royaume, un système comme attendu par la nature et la sensibilité. L'homme a bien sa place entre le monde et la couleur de son âme. J'ai repensé à la fin de la nouvelle de Marguerite Yourcenar, Comment Wang-Fô fut sauvé, où l'artiste s'échappe réellement dans la dernière toile qu'il est en train de peindre. " L'Empereur, penché en avant, la main sur les yeux, regardait s'éloigner la barque de Wang qui n'était déjà plus qu'une tache imperceptible dans la pâleur du crépuscule. Une buée d'or s'éleva et se déploya sur la mer. Enfin, la barque vira autour d'un rocher qui fermait l'entrée du large; l'ombre d'une falaise tomba sur elle, le sillage s'effaça de la surface déserte, et le peintre Wang-Fô et son disciple Ling disparurent à jamais sur cette mer de jade bleu que Wang-Fô venait d'inventer." (Nouvelles orientales, p.27, ed Gallimard, 1978.)

*

" COULEURS D'ORAGE" ( d(après une encre de Ye Xing-Kian)

1

Des éclairs défont le ciel blanc et bleu

Etirant ce que tout miroir traverse

-

Echos dans une encre fine

Sans paysage prisonnier à reconnaître

-

Quel pinceau laisse en rythme

Son coeur signer le vertige ?

-

Le temps n'approfondit pas ce voyage

Brûlant même quand la mer cache un royaume

Quand les points de l'horizon confondent silhouettes

Fruits montés de la terre et sources voilées

-

Il défie la frontière infinie dans l'homme

Un fond déjà plus loin que la lumière

2

Une fleur avec son ombre aime le centre

Comme si la transparence commençait plus haut

Dégradant des puits clairs

Plus bas dans un élan vers quelque fonte

Image qui passe

Installe silence

Et courants pour cette sève

La rive absente à force de légèreté

3

Choisir le parfum

Accentue la toile

Aux pigments de nuit

Secrets dans le poing

Délivrant sa carte

-

Ecrire déchire

Les contours glacés

Puisqu'un caractère

Inonde la mort

Privée d'origines

-

Car aucun message

Ne trahit la terre ouverte

Aucun espace emporté

Qui ne reforme un coeur

*

(Régis Roux; août 2015; Drôme des collines.)

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #Poèmes. Collaboration avec des peintres.

Repost 0
Commenter cet article