TRACE DU DOUZE EN HAUTE VALLEE DE LA GALAURE

Publié le 13 Décembre 2015

photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.
photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.
photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.
photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.
photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.
photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.
photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.
photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.

photos prises le 12 décembre 2015 par Régis Roux/ 3 pages du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal.

TRACE DU DOUZE

A une date précise, revoici la mer inscrite sur un galet, dans la rivière. Je l'ai vue encore aujourd'hui, en amont de Saint-Clair-Sur-Galaure. Chaque ondulation reste unique après sa mémoire sur la pierre. Il ne me semble pas très pertinent de comparer cette image à celle que laisse un objet connu. Je préfère bien voir le mouvement comme infini, malgré l'érosion qui finira par dissoudre jusqu'aux cristaux, et face aux talus des berges nouvelles, je me redisais: « autant de galets , autant de rythmes en devenir. » Ce qui est certain, c'est la rencontre silencieuse et directe au coeur du monde. La chose n'est pas si courante! Si la conscience parvient à s'ouvrir à un tel écho, le jour que l'on vit devient différent. Alors commence une expérience inouïe que la photo, la gravure et le texte approfondissent. C'est précisément ce que je suis en train de faire avec l'artiste Joan Béal à partir d'une première trace de rivage découverte en 2013. Donc aujourd'hui, qu'aurai-je encore vu si ce n'est une confirmation poétique ? Quelle est la "pierre du rêve" ? Il s'agit bien de celle que rechercha le bâtisseur Ferdinand Cheval toute sa vie durant.

(le 12 décembre 2013)

*

Précision: les photos deux et trois montrent la pierre au moment même de sa découverte, c'est-à-dire le lieu tel qu'il a été vu sans être touché par la main de l'homme: le cosmos dans sa vie profonde ?

Suivent 3 photos du livre d'artiste en préparation avec Joan Béal. Après "Fragment de plage" avec Valérie Gaubert, "Un éclat de rivage" avec Marc Pessin, et "Le Centre des courants" avec Caroline Issert, (tous visibles dans la rubrique Livres d'artiste,) la trace de rivage inspire cette fois un ensemble de douze gravures et poèmes.

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0
Commenter cet article