CHAMBARANS, dernier désert avant ses moulins à vent. ( article et photos de Régis Roux)

Publié le 26 Avril 2017

 

Les Chambarans, qu'est-ce donc, un lieu d'herbe, de quelques bosquets, de vent ? Je m'y rends régulièrement depuis des années, y respirant la solitude, l'espace. Il faut sortir de la forêt pour le découvrir. C'est un moment d'infini. Le vent (encore lui!) s'y plaît toujours et justement: voilà ce qui dans son jeu vital va lui attirer quelques éoliennes. Evidemment, je redoute la vision de ces flèches un peu folles sur un territoire fait pour l'horizon. Triste plainte, je sais... mais aujourd'hui, j'ai eu l'idée de montrer le paysage "avant" l'intronisation des colonnes, question de me souvenir avec les yeux de la liberté face à ce qui ne rencontre aucun rappel de l'homme ( quelques fermes au loin et ce chemin juste là, d'accord, d'accord!) aucun rythme sinon celui que le corps du marcheur éprouve quand il arrive comme au sommet d'un monde à la fois simple et caché. La première photo s'arrête sur un arbre en partie mort, l'avant dernière sur un tronc abattu. On aura peut-être deviné que derrière ces deux clichés se met à revivre déjà des moments importants de ma vie. Le bois des années fait de branches, de saisons n'est pas qu'un symbole. Juste avant d'être anesthésié pour une opération importante, j'ai revu dans ma tête cet endroit où l'arbre aujourd'hui au sol se tenait; et sachez qu'à côté du châtaignier qui borde le premier champ très ouvert des Chambarans passe une route, un trait nouveau perçant la forêt pour aménager les infrastructures des éoliennes. Loin de moi la critique de l'énergie renouvelable, mais j'encourage tout marcheur à ne pas oublier qu'autour de lui la nature, intacte ou pas, reste sa muse intime. S'il pense acquérir le trésor qu'elle offre toujours en apparence, qu'il écoute aussi en lui le rythme d'une réalité, d'un imaginaire qui se confondent.

 

***

Ne ratez pas la vidéo pour un tour d'horizon depuis les Chambarans:

https://www.youtube.com/watch?v=c3GqTed_NeI&t=10s

Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.
Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.

Les Chambarans au-dessus du village de Montrigaud ( Isère). Photos de Régis Roux. Avril 2017.

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0
Commenter cet article

Angeline 27/04/2017 14:52

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog.

carolina 27/04/2017 10:12

j'aime beaucoup ton évocation ,et ce tiraillement discret entre ce qui a été et ce qui sera....La vie est mouvement le reste...du vent!