Publié le 25 Mai 2015

Galets de la rivière Galaure; mai 2015 /Longueur: 6 cms, largeur: 4,5 cms. Photos de Régis Roux.
Galets de la rivière Galaure; mai 2015 /Longueur: 6 cms, largeur: 4,5 cms. Photos de Régis Roux.
Galets de la rivière Galaure; mai 2015 /Longueur: 6 cms, largeur: 4,5 cms. Photos de Régis Roux.
Galets de la rivière Galaure; mai 2015 /Longueur: 6 cms, largeur: 4,5 cms. Photos de Régis Roux.
Galets de la rivière Galaure; mai 2015 /Longueur: 6 cms, largeur: 4,5 cms. Photos de Régis Roux.
Galets de la rivière Galaure; mai 2015 /Longueur: 6 cms, largeur: 4,5 cms. Photos de Régis Roux.

Galets de la rivière Galaure; mai 2015 /Longueur: 6 cms, largeur: 4,5 cms. Photos de Régis Roux.

Qu'y-a-t-il entre eux

Un frisson traversant la roche ?

Un cercle blanc déplaçant quelque centre ?

*

Poids signé en profondeur

Par des courants morts

Depuis que d'autres miroirs les ont remplacés

Ou pièce caressée

Jusqu'à de nouveaux contours

*

Presque un cube

Hérissé

Quand l'autre tourne

En élargissant la rive écumante

*

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0

Publié le 14 Mai 2015

photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.
photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.

photos de Régis Roux prises à la Grande Chartreuse en mai 2015.

Qu'y-a-t-il depuis l'intérieur d'une cellule de moine, au monastère de la Grande Chartreuse? Les photos que j'en rapporte restent personnelles, et le dépouillement, le calme ressentis me semblent bien différents de ceux rencontrés dans une maison, un château; ou plutôt s'il existe un dialogue entre ces lieux j'avancerai que justement, à la Grande Chartreuse, une cellule parle encore au désir de paix que nous appelons au plus profond de nous. Mon propos n'est pas de parler de Dieu ni même de m'interroger. Simplement j'étais là. Il m'a suffi de quelques instants pour m'imprégner de l'esprit particulier de cet espace réservé à la méditation. Evidemment j'ai regardé par la fenêtre. Car je connais bien toutes les montagnes du pays, les forêts, les sources. J'établis peu de différence entre l'extérieur et la profondeur de la prière cartusienne, entre le grand cloître et les falaises du Grand Som. Il m'est souvent arrivé, marchant dans le brouillard de chartreuse, de me voir dans l'une des cellules. Il faut avoir lu la lettre que Guigues, cinquième prieur de l'ordre, écrit à un ami inconnu et qui est un éloge de la vie solitaire, pour sentir ce balancement du monde en soi, dehors tout à la fois, au nom d'un tout qui ne réclame qu'une chose: justement la louange d'une flamme que personnellement j'aime appeler enthousiasme. Je pense que nombre de visiteurs au musée de la Correrie, de randonneurs qui longent le mur d'enceinte du monastère ne restent pas sourds à ce frisson mystérieux.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0

Publié le 12 Mai 2015

Toile de Pascale Vergeron, "La famille touchée", 2015. Site de l'artiste:   http://www.pascalevergeron.com/galleries/view/2

Toile de Pascale Vergeron, "La famille touchée", 2015. Site de l'artiste: http://www.pascalevergeron.com/galleries/view/2

Un vent bleu

Les rapproche

Des mains nombreuses

Debout pour la foudre

Ils aiment ensemble

Jusqu'au vide après l'image

La confusion des costumes

Survivre à l'ancien rôle

Dit le malheur

Vous donne un nom d'homme

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #Poèmes. Collaboration avec des peintres.

Repost 0

Publié le 10 Mai 2015

A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.
A la Grande Chartreuse: mystique et poésie.

Qu'est-ce que la vie contemplative ? Pour les Chartreux, c'est tenter de saisir Dieu, d'être au plus près. Seulement, quand on voit dans quel espace le monastère s'est installé, on reste confondu devant tant de sérénité, de grandeur, de simplicité, de profondeur. Esthétique ? Il ne s'agit pas seulement de poésie au sens où les mots donnent à entendre quelque chose de ravissant, d'essentiel. Un autre monde -je dirais caché- se révèle à partir du moment où l'outil du langage entre en communion avec des forces troublantes. Le visiteur qui va jusqu'à la Correrie -ce musée de l'ordre cartusien situé plus bas que le monastère- ressentira le calme. Un dialogue rassurant s'établira peut-être. Pour moi, vivre, se rendre en Chartreuse (d'ailleurs n'importe où dans le Massif) permet de revenir à un éclairage d'une rare intensité. Parler de la prière, du chant grégorien des pères chartreux n'est pas loin. Ecrire de la poésie (ou en lire), demander à la photographie de partager ce qu'on voit n'est pas différent, et je ne vois pas pourquoi, à la limite, on devrait s'en tenir à la foi ou à son contraire. N'oublions pas ce qui se passa en 1084, l'année de la fondation de l'ordre cartusien par Saint Bruno: le songe prophétique de l'évêque de Grenoble, Saint Hugues, cette image qui conduisit Bruno et ses compagnons jusqu'au vallon perdu de la Chartreuse primitive. Oui, quand on retourne à la Correrie, quand on se dirige vers la forêt, la montagne du Grand Som, il faudrait être d'une bien mauvaise foi (sans jeu de mot) pour se fermer à l'harmonie du monde...rien que ça!

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0