Publié le 29 Août 2016

Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.
Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.

Photos prises par Régis Roux au cours de l'été 2016. Pages de "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde" de Antoine-François Prévost d'Exiles, dans une édition de 1756.

Je connais des photos qui sont apparues pour vous

Ma main les a choisies à côté de votre lumière

Brouillard ou sommet silencieux

Chapelle embrassée par des galets

Ou rosace en plein jour au-delà de votre silhouette

Rien ne quitte la réponse amoureuse

Rien ne sépare la terre de ses fleurs

Que rien non plus n'oppose des régions

Thym torrent marquise et même enfance au chalet

Qu'un album entre intérieur et mémoire connue par la pierre

Un passage près de s éteindre

Changent de nom sans écho déjà devancé

Jusqu'à la source en été qui sauve des nuits

Bérénice avec le regard d'une autre en vous comme on commence à croire au bonheur

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Repost 0

Publié le 19 Août 2016

Voici le premier aspect du travail qu'avec Philippe Minard je poursuis depuis 2014. Un sol, un poème...un ton que le texte approfondit, une déclinaison pâle après l'autre. Nous cheminons sans endiguer le silence d'un autre monde.

LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.
LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.

LE LIVRE DES MAREES, poèmes de Régis Roux/Gravures de Philippe Minard, 2015.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #Livre-objet-livre d'artiste-poésie

Repost 0

Publié le 18 Août 2016

Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.
Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.

Les chemins du sable, livre d'artiste, 2016 (Poèmes de Régis Roux, gravures de Joan Beall.) Photo du galet découvert en 2013.

Les chemins du sable, livre d'artiste concu avec Joan Béal, trouve son origine dans la découverte du galet portant des traces laissées par l'eau voici 240 millions d'années et qui a déjà fait l'objet de créations avec Valérie Gaubert, Marc Pessin et Caroline Issert et Caroline Vabre en 2014 et 2015. L'impact de cet objet a été tel qu'il ne m'a pas semblé bon de se limiter à une seule visite passionnée de l'image. De quel chemin, de quelle histoire s'agit-il vraiment ? Approcher la mémoire par le poème et la gravure permet, nous l'espérons, d'exprimer notre vérité, sœur d'une autre plus grande, plus lointaine, comme en fête et sans mensonge. L'aventure se poursuivra...

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #Livre-objet-livre d'artiste-poésie

Repost 0

Publié le 17 Août 2016

Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.
Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.

Yannick Charon réalisant in situ des aquarelles inspirées de pierres. Photos de Régis Roux.Galaure. Drôme. Août 2016.

Sur le chemin de la Drôme en plein sud pour animer un stage de peinture, Yannick Charon s'est arrêtée au bord de la Galaure et dans l'un de ses affluents. Je lui avais envoyé, faisant suite à une série de découvertes appelant le trésor des yeux et celui des mots, les photos de ce que j'appellerai deux masques rocheux : un gros galet de quartzite portant des marques laissées par l'eau voici 240 millions d'années, un bloc de grès tourbillonnant comme déposé par l'imagination de courants amoureux d'une créature impossible.

Une troisième pierre était là, plus petite mais trouvée par Yannick elle-même. A voir le pinceau suivre autrement la circonférence de ce territoire en fête, je me suis demandé où commençait le réel.

Et ce fut pour moi une vie soudain revisitant l'image.

​ Voici quelques photos de cette expérience où l'inanimé a rejoint une fois de plus son battement secret, parfumé.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0

Publié le 10 Août 2016

Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).
Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).

Photos prises par Régis Roux en août 2016 dans plusieurs affluents de la Galaure (Drôme).

On connaît assez bien ce phénomène appelé EMC (état de conscience modifié) où la conscience est "autre", mais ce n'est ni le pouvoir de la drogue, ni le délire ni même la rêverie comme imposé aux sens qui m'intéresse.

S'il fallait considérer une approche en la saluant, ce serait plutôt celle du taoisme. Les poètes chinois ont bien rendu compte d'un état d'accord particulier avec les choses, en particulier dans la nature.

Reste l'imagination, évidemment... Ce qui est peut s'avancer dans l'homme avec le risque de tromper la vérité. Cependant, retrouver comme sa place parmi les éléments naturels emporte l'individu sans aucun reflet masqué. La conscience, alors, ne se modifie qu'à partir du moment où le temps et la matière insistent en tissant des rapports obscurs.

Personnellement, je pense que je suis sensible aux lignes, aux pointillés, à ce qui s'inscrit, à ce qui laisse une trace. J'ai pu tout récemment en faire l'expérience édifiante alors que j'arpentais seul une journée entière affluents et rivières des collines. Oui, la durée temporelle ainsi que la multiplication des formes aperçues furent des facteurs décisifs.

Des galets innombrables au fil d'un cours asséché ou non, un passage après l'autre, et des souches, et des racines, du terrain, des rayons vifs, de l'ombre et le passage du quartz ou du grès à l'eau, quand on les suit, les repère, ne font pas que s'imprimer dans le sens de la vue. Ils profitent aussi de leur forme anthropomorphe ou zoomorphe pour dialoguer avec un silence que l'esprit attendait au-delà de la logique, des apparences, de la matière, et même des mots.

On marche, on observe, on est aussi présent comme si rien n'existait plus en dehors des choses, et à un moment que se passe-t-il ? Un dialogue s'instaure, une présence qui s'enrichit face à la nôtre. Personnification ? Puissance du vivant, d'un courant traversant le réel ? Que se passe-t-il vraiment ? A quoi, à qui a-t-on l'impression de répondre?​ Voyons ce galet, revoyons cette eau. Que viennent-ils de conjuguer entre lumière et cristal au point de saisir la sensibilité dans l'un des secrets du monde ? Oui, de la silhouette à l'horizon, des lois de la physique à quelque géométrie personnelle on découvre une source et son réseau de saisons profondes, un moule universel et son jeu d'échos. Justification: voilà le mot qui pare le sang d'un feu plus grand que son histoire à l'échelle des cendres.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques

Repost 0