Publié le 27 Octobre 2016

Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône
Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône

Couverture et pages de "TABLEAUX JUSQU'AU SOLEIL LEVANT", livre d'artiste de Régis Roux et Sandrine Hamaguchi.//Annonce de "Japan culture" le 6 novembre aux Cléos Etoile-sur-Rhône

Le 6 novembre, aux Clévos Etoile sur-Rhône, japan culture présente un bel ensemble d'ateliers et de spectacles japonais. Présence bien sûr d'exposants et de restauration dans ce sens! ( Voir affiche et se rendre sur le site " japanculture.fr" pour toute information et réservation. Cela dit J'ANIMERAI GRATUITEMENT CET ATELIER, ceci afin d'exprimer mon enthousiasme face à cette manifestation du 6 pour le japon.) Les Clévos... quelle beauté! Parc et bâtiment! J'aurai le plaisir d'y animer un atelier sur les haïkus, sans toutefois rester prisonnier des règles strictes de cette forme d'écriture japonaise, et pour cause, car j'écris dans la langue de Antoine-François Prévost ! ( Quand on a lu les "Mémoires et aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde", on ne s'en remet pas, mais bon, revenons à nos Clévos...) La seule contrainte -mais si magique- reste celle de ces trois fameux vers d'une efficacité redoutable quand les images et les sons s'y marient. Si je cite des haïkus japonais ce sera ceux de femmes car on y pense moins en dehors d'Issa, de Bashô, de Buson ou de Shiki.  Par ailleurs, on pourra voir de nouveau dans cet atelier "Tableaux jusqu'au soleil levant", livre d'artiste qu'avec Sandrine Hamaguchi nous avons créé. Trois parties en accordéon se répondent: le brouillon des poèmes, les poèmes eux-mêmes et les calligraphies. Ce ne sont pas des poèmes très courts car j'ai laissé chaque instant se développer à sa guise, même si celle-ci -par habileté- s'interdit de compter au-delà de 11 retours à la ligne, mais ces "tableaux" imaginés par Sandrine et moi-même expriment un voyage, des lieux conduisant le regard vers le japon. L'eau, la terre d'ici commencent à s'éveiller, la mémoire déjà fascinée par l'archipel, puis d'autres rythmes s'installent. Je ne sais pourquoi, au fond, c'est-à-dire loin de ce qu'on appelle dépaysement, je poursuis toujours la trace de l'écriture, d'un ailleurs; d'où le désir de présenter en un seul livre manuscrit, texte au propre et calligraphie venue d'un espace illimité, comme en dehors de notre alphabet. Avez-vous lu "Pays de neige" de Yasunari Kawabata?  J'y vois comme un miroir poétique en prose pour une certaine lueur de fleurs présente en moi depuis l'adolescence.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2016

Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.
Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.

Couverture de quelques livres de et sur London. Début de White Fang.

1876: naissance de John Griffith Chaney mieux connu sous le nom de Jack London. 2016: centenaire de sa disparition. Pour moi, Jack  -lui John ainsi surnommé pour le différencier de son père adoptif portant déjà ce prénom-  c'est celui que j'ai découvert sans rien savoir du nom de l'auteur sur la couverture d'un livre, quand j'avais seize ans. Révélation! Lumière dans le grand nord!  C'était une édition ancienne de l'Amour de la vie. Je découvris ensuite Martin Eden et ne pus rien lire d'autre avant d'avoir parcouru tous les romans, toutes les nouvelles. Passion d'un miroir possible. A l'époque, 10/18 finissait de rééditer tout l'auteur américain sous la direction de Francis Lacassin. J'achetais les volumes au rythme de leur parution. C'était la nature, l'énergie, la générosité, la révolte, les coups de poing, l'autodidacte, les histoires d'amour ! En vérité j'ai découvert la lecture avec London, alors aujourd'hui j'apprécie de voir que le catalogue de Libretto est complet  -et voici même une version plus complète, inédite en français de Croc blanc!-  que des livres sur l'auteur paraissent, dont une très attachante biographie signée Bernard Fauconnier. Et puis quel personnage...marin...vagabond...boxeur...chercheur d'or...photographe, journaliste...fermier...écrivain!  Vivre surtout l'aventure: tout est là. Que fait-on à rêver tout en se plongeant dans les éléments naturels ? Qui nous entend quand notre cœur veut rapporter ce qui le fait battre ? A chacun son Jack. J'entends déjà les critiques de certains esprits manquant de recul et me jetant à la figure quelques aspects un peu gris de l'auteur. Je sais simplement ce que je dois à sa Parole, son enthousiasme, et qu'il s'agit de quelque chose où l'inconscient joue avec la neige, la mer, les loups, les femmes, les battements profonds d'une musique bien vivante. Le voyage ? Quel tour du monde ? Quel manège à travers les continents pour moi qui pendant mes études ai travaillé sur le "lointain intérieur" de Michaux ? Mais London demeure un éclair fou dans "Le vagabond des étoiles",  "Le loup des mers" ou "Les Enfants du froid" pour ne citer que trois titres parmi les trente neuf du catalogue Libretto; comme un lien entre la libération et l'harmonie du monde, et peu importe que des mots ou des images attirent l'attention sur le social, la politique, les arts ou la science. J'ai pratiqué l'alpinisme et la spéléologie pour mieux connaître la terre. Cela ne signifie pas qu'entre le vertige et l'osbcurité rien ne vit qui ne soit un peuple accompagnant mes émotions. Pour moi tout est question de poésie, d'empreintes. En 2016, Jack London reste fort. Dans l'article suivant (Aventures 2) je le rapproche de Jean-Yves Loude car La Clé des langues vient de paraître. En effet, galets ou livres, poèmes ou photos sont vivants!

***

Œuvres de Jack London que la jeunesse peut approcher: L'Appel sauvage (nouveau titre pour 'L'Appel de la forêt")// Contes des mers du Sud// Croc-Blanc ( White Fang; nouvelle traduction en 2016!)// Jerry, chien des îles// Le Loup des mers// Michaël, chine de cirque//

***

Association Jack London en France:  jack-London.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0

Publié le 12 Octobre 2016

"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.
"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.

"Du fer oxyde une source", livre d'artiste ( poèmes de Régis Roux/ gravures de Gladys Brégeon); 2016.

La première étape est celle d'un coup d'arrêt: le cœur menace de s'arrêter en 2014, et l'opération prend l'individu pour empêcher la mort. La seconde étape, début 2015, consiste à écrire pendant la convalescence avec encore de bonnes douleurs thoraxiques. La troisième étape voit l'artiste graveur se pencher sur ces textes puis s'en inspirer. La dernière étape ? 2016 :fabrication du livre et sa promotion. Moi qui ai donc d'abord vécu cette expérience d'organe menacé, quand je tiens entre les mains Du fer oxyde une source, je me demande encore quelle audace folle a pu nous pousser, Gladys et moi-même, à concevoir un dialogue de poèmes et de gravures en partant d'un état si profond physiquement - o les battements du cœur que l'on découvre avec une valve mécanique dans la poitrine! - à exiger des mots, des empreintes l'essence de ce qu'on aime. Et je ne peux m'empêcher de repenser à certains rites chamaniques... Qu'avons-nous fait tout au fond de notre envie de vivre ? Je savais que Gladys Brégeon avait déjà travaillé sur l'intérieur du corps -sincérité par rapport à son histoire personnelle!- et j'avais senti qu'elle cheminerait dans le réseau des artères, du soleil vivant qui bat, qui hante chacun même avant sa naissance; qu'elle me suivrait dans un ressenti plein d'enthousiasme. Car aucun décor morbide! Aucun plaisir à crier la souffrance! Et pas davantage de simple dépassement de la peur par un art... plutôt le témoignage enfoui d'un chant présent malgré tout... On observera en particulier deux gravures qui montrent des méandres, je dirais même une carte... il s'agit de deux lieux réels: le premier -Grenoble- où j'ai été opéré; le second -Lyon- où le projet du livre s'est précisé. Oui, s'il existe un chemin, il n'est pas qu'intérieur. La chair des mots et la mémoire des entailles du graveur dénouent des racines bien apparentes. Du fer oxyde une source comporte deux exemplaires d'artiste et plusieurs de tirage en typographie. Je montre ici l'un des deux exemplaires - par fragments et dans le désordre-  sur lequel j'ai écrit à la plume, comme pour figer un sens devenu précieux. Lire, voir, partager, depuis 2014, signifie gagner en esprit de fête. Empreintes et rayons continuent.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #Livre-objet-livre d'artiste-poésie

Repost 0

Publié le 12 Octobre 2016

Tranche du livre "Du fer oxyde une source" et deux gravures de Gladys Brégeon.
Tranche du livre "Du fer oxyde une source" et deux gravures de Gladys Brégeon.
Tranche du livre "Du fer oxyde une source" et deux gravures de Gladys Brégeon.

Tranche du livre "Du fer oxyde une source" et deux gravures de Gladys Brégeon.

Voici l'annonce de la sortie du livre " Du fer oxyde une source". Poèmes de Régis Roux. Gravures de Gladys Bregeon. Commencé en 2015, il sera d'abord présenté à Lucinges lors de la fête du livre d'artiste, les 15 et 16 octobre; puis à Paris lors du salon de livres d'artiste et de bibliophilie contemporaine, le 25 novembre (vernissage de 18 à 21 heures.)

​Pour en savoir plus dès à présent sur ce livre, rendez-vous sur le site de Gladys Bregeon gladysbregeon.net et cliquez sur "travaux récents" ainsi que sur "actualités".

Ce livre évoque avec réalisme et transfiguration la présence du cœur physique. Il a été inspiré de l'expérience que j'ai pu vivre en 2014.

Comment peut-on écrire et graver à partir de ce qui fut un traumatisme, un saut dans l'instant sans limite au point de rendre présente, malgré tout, une couleur nouvelle? Voilà ce que je me dis devant l'objet qu'aujourd'hui nous partageons. Je pense au courage, au silence le plus profond, à l'enthousiasme...

J'y reviendrai dans le prochain article!

Régis Roux.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Repost 0

Publié le 8 Octobre 2016

Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.
Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.

Peintures d'Ali Aïssaoui/ Poème de Régis Roux. Octobre 2016.

J'appelle "nouveau"dialogue du pont (voir lien à la suite de cet article) un partage vécu les 7 et 8 octobre 2016 à Romans (Hôtel de Clérieux) et Saint-Paul-lès-Romans (Eglise.) Ali Aissaoui et l'association Trait-d'Union y ont expoé des toiles de l'artiste; que j'ai accompagnées de deux poèmes. Avec Ali nous avons lu le poème "Dialogue du pont" devant la toile qui l'a inspiré en 2015. Des lieux, des hommes, des femmes, des enfants, des images, des mots: tout s'est affirmé avec générosité. Une chorale d'enfants dirigée par Jérôme a superbement souligné la bonne humeur. A quoi bon la technique artistique si elle n'est habitée par le cœur ? Je sais pourtant que bien des individus sont sculptés par d'autres trésors -je devrais plutôt dire "miroirs"- dans lesquels leur sang se plaît à rayonner. Peur ? Prudence ? Bêtise ? Les 7 et 8 octobre, vraiment quelque chose nous a confié les clefs d'une saison pure, facile, spontanée, bien vivante! N'hésitez pas! La caravane d'exposition sommeille à Saint-Paul-lès-Romans jusqu'au 15 octobre.

Régis Roux, le 8 octobre 2016.

"...

Mais Rabbia

Statue blanche pour le jardin

Si près de l'âme

Retiendra-t-elle nos orages?

... " (extrait)

*

Lien du poème "Dialogue du pont":

http://kingblog1.over-blog.com/2015/09/dialogue-du-pont-poeme-de-regis-roux-d-apres-une-toile-d-ali-aissaoui.html

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Publié dans #curiosités poétiques...

Repost 0