Publié le 25 Mars 2018

bande d'argile bleue au bord de la Galaure (mars 2018)
bande d'argile bleue au bord de la Galaure (mars 2018)
bande d'argile bleue au bord de la Galaure (mars 2018)

bande d'argile bleue au bord de la Galaure (mars 2018)

Je la connais depuis l'enfance. Je l'avais bien remarquée alors que je pêchais car un beau courant passait (et passe encore!) juste dessous; et je suis retourné la voir quelques jours avant d'être opéré en 2014. J'avais alors tenu -malgré l'extrême faiblesse- à en arracher un peu pour mouler un galet ramassé là. Depuis, mais en fait sans oublier toutes les fois où avant j'ai comme suivi ce secteur, mon regard est revenu comme pour vérifier si cette ligne était toujours présente. Eh bien oui!  Pourtant, quelques mètres en aval elle se perd dans le versant. J'e n'irai pas jusqu'à parler d'horizon, d'éclair ou simplement de signe fossile. Disons que cette réalité comprend ce que je peux deviner quand la terre inscrit l'homme dans un monde qui miroite. Régis Roux; le 15 mars 2018.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Repost0

Publié le 24 Mars 2018

Photo de Régis Roux prise le 24 mars 2017 dans les Monts du matin ( Drôme)

Photo de Régis Roux prise le 24 mars 2017 dans les Monts du matin ( Drôme)

C'est un cœur sur une crête où la neige attend la fin du vent froid. Il est sur la piste chaotique entre falaise et buis fous. Au loin, les hauts plateaux semblent différents, mais ici, juste au-dessus de la vallée, un équilibre appelle, imagine peut-être mieux ce que seront les flammes, les fleurs et le sud. Le cœur calcaire ne se souvient que de ses crevasses, même toujours soutenues par des pistes vivantes. On rencontre parfois ce genre d'étoile étrangement pareille à celle que l'on porte en soi depuis la naissance et plus la nuit monte et plus le monde apparaît dans cet écho apparemment vide, immobile. Je sais bien que les écorces où les étapes capricieuses de la neige lui ressemblent selon l'heure des mois, des matins ou tout simplement de ce qu'on peut ressentir. Je n'en suis que plus reconnaissant. Régis Roux. 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Repost0