Publié le 20 Juin 2019

Extraits de " Mélusine":  couverture, aquarelles 1, 2 et 3 d'un exemplaire par Nicole Pessin; Editions Varia poetica, 2019.
Extraits de " Mélusine":  couverture, aquarelles 1, 2 et 3 d'un exemplaire par Nicole Pessin; Editions Varia poetica, 2019.
Extraits de " Mélusine":  couverture, aquarelles 1, 2 et 3 d'un exemplaire par Nicole Pessin; Editions Varia poetica, 2019.
Extraits de " Mélusine":  couverture, aquarelles 1, 2 et 3 d'un exemplaire par Nicole Pessin; Editions Varia poetica, 2019.

Extraits de " Mélusine": couverture, aquarelles 1, 2 et 3 d'un exemplaire par Nicole Pessin; Editions Varia poetica, 2019.

"Mélusine" est un livre que Nicole et moi avons imaginé à partir de l'image de la fée du même nom. Elle est aussi dauphinoise. J'ai d'abord composé le  poème en plusieurs parties, puis l'artiste l'a accompagné d'aquarelles originales. Quel secret Mélusine confie-t-elle quand on s'approche de l'ombre en fête ? C'est, je crois, la question à laquelle nous avons tenté de répondre avec le regard, les mots, l'amour légendaire en son royaume que chacun peut espérer ou fuir. 

Régis Roux, le 20 juin 2019.

 

édition agrémentée de 9 reproductions,
aquarelles de Nicole PESSIN.
format : 21 x 15 cm.

Achevé en juin 2019
pour le compte et le plaisir des éditions
Varia poetica
Saint-Laurent-du-Pont (Isère)

Livre d'artiste sur commande au prix de 80 euros.

Chaque couverture de livre des 33 exemplaires est unique.

Pour toute commande, voir le site de Nicole Pessin:

 
 
SITE DE NICOLE PESSIN:

https://nicole-pessin.com/melusine-poeme-de-regis-roux/

Voici le prologue du livre suivi du poème 1:

 

Prologue

Ma Mélusine est une femme qui m’a sauvé la vie. Elle a permis que le mystère qui en fait le coeur continue à battre.

Il en va de même dans la légende rapportée par Jean d’Arras au Moyen Age. C’est la fée qui rencontre un homme accompagné par la mort. Mais si l’histoire promet plénitude et bien des enluminures, un secret -un serment- dépend de la confiance amoureuse. Mystère et peur de l’autre vont déformer les contours de la silhouette idéale. On l’aura deviné : ce schéma reprend l’expérience de chacun d’entre nous.

Une question me poursuit quand même. Pourquoi, en 2019, alors que je connais la Mélusine de Sassenage depuis l’adolescence, suis-je particulièrement attiré par la peinture de Nicole Pessin ?

Puissance d’un art précis fait de merveilles, de fêtes devenues possibles. Pointes, lignes, courbes sans limite si ce n’est celles de l’espace en couleurs, visages clairs, et parcours de choses rêvées donnent à l’apparence un pouvoir qui dépasse l’anecdote.

Si notre « Mélusine » a commencé par l’écriture des poèmes, c’est parce que Nicole semble voir certains mots, ressentir comme leur alchimie qui pourrait bien être aimée par la fée. Qu’est-ce qu’une image ? On n’en finit pas feuilleter l’album intérieur où le monde imagine encore et toujours l’émotion, la frontière étoilée qu’un silence approche.

*

Poème 1

Un homme avant Mélusine

Où est ma clairière

La fin de la mort ?

S’il entend mon coeur

Un oiseau frissonne

Lune sans jasmin

Des galaxies fuient

Ce dont j’ai rêvé

                                              Régis Roux.

Voir aussi " Marc Pessin" dans le lien suivant:

https://nicole-pessin.com/vers-dautres-horizons/

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Roux

Repost0